Skip to contentSkip to navigation
BUN

Urée

L’urée est un déchet du métabolisme des protéines excrété dans l’urine. Les taux d’urée dans le sang sont donc un reflet de la fonction rénale, et dans certaines conditions de l’apport alimentaire en protéines et du bon fonctionnement du foie. Le dosage de la créatinine sanguine et le calcul du taux de filtration glomérulaire (eGFR) est préféré à celui de l’urée pour évaluer la fonction rénale

Un taux élevé d’urine dans le sang suggère le plus souvent un mauvais fonctionnement des reins (généralement des deux reins), aigu ou chronique (insuffisance rénale). Un taux élevé d’urée peut également provenir d’une condition qui diminue le flot de sang dans les reins (insuffisance cardiaque congestive, choc, stress important, infarctus récent, obstruction du flot urinaire, déshydratation). Plus rarement, les taux d’urée vont suggérer un catabolisme (digestion intracellulaire) accéléré des protéines ou encore un apport significativement augmenté de protéines via l’alimentation ou des saignements digestifs (réabsorption des protéines du sang dans l’intestin). Certains médicaments peuvent également augmenter le taux d’urée.

Des taux abaissés d’urée sont le plus souvent sans grande signification clinique. Ils peuvent cependant refléter une maladie sévère du foie, de la malnutrition ou une trop grande quantité d’eau dans le sang.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C