Skip to contentSkip to navigation
  • Sommeil      
  • Traitements de l'apnée du sommeil

Les principaux traitements

un spécialiste de la santé qui explique à  son patient le traitement pour l'apnée du sommeil

Il n’existe pas de médicaments pour soigner l’apnée du sommeil, mais les traitements sont très efficaces :

L’appareil à pression positive continue

L’appareil de traitement à pression positive continue (PPC ou CPAP) est le traitement de choix pour l’apnée du sommeil.

Le traitement PPC assure l’ouverture de vos voies respiratoires quand vous dormez en insufflant de l’air de façon continue par l’entremise d’un masque. L’air insufflé permet de maintenir vos voies respiratoires ouvertes et d’éliminer les apnées.

Chez Biron, nous vous proposons plusieurs modèles d’appareils et de masques, de même qu’une grande variété d’accessoires pour faciliter votre traitement tout en le rendant le plus confortable possible.

Il existe trois types de traitement à pression positive continue :

  • fixe : l’appareil délivre une pression positive continue fixe.
  • automatique : l’appareil délivre une pression positive continue qui est variable selon les événements respiratoires durant la nuit.
  • bi-niveaux : l’appareil délivre une pression à deux niveaux; soit à l’inspiration et à l’expiration.

Nous vous offrons les appareils suivants :

L’appareil AirSense 10TM par ResMed est disponible en plusieurs modèles :

  • fixe
  • automatique
  • automatique pour elle
  • bi-niveaux (AirCurve TM)

L’appareil DreamStationTM de Philips est disponible en plusieurs modèles :

  • fixe
  • automatique
  • bi-niveaux

Le SleepStyleTM de Fisher and Paykel est disponible en un seul modèle :

  • automatique, mais il est aussi possible de programmer l’appareil en mode fixe

Une ordonnance de votre médecin précisant le type de traitement (automatique, fixe ou bi-niveaux) est requise pour vous procurer un appareil. À noter que votre inhalothérapeute est spécialisée en soins du sommeil et sera la meilleure personne pour vous aider à déterminer l’appareil qui correspond le mieux à vos besoins selon votre ordonnance.

Nos clients en santé du sommeil peuvent désormais passer leurs commandes en ligne. Renouvelez vos équipements en quelques clics avec notre catalogue facile d’emploi.

Les appareils de voyage

Ce qui différencie un appareil à PPC de voyage d’un appareil à PPC standard est sa taille. L’appareil de voyage est beaucoup plus petit, et donc beaucoup plus facile à transporter. À noter que l’humidificateur n’est pas compris avec l’ensemble de départ.

  • L’appareil de voyage AirMini de ResMed
  • L’appareil de voyage DreamGo de Philips

Les masques

Afin d’offrir un confort optimal à chaque individu, trois types de masques sont disponibles chez Biron.

  • Le masque narinaire possède des embouts que l’on place à l’entrée de vos narines afin de créer une étanchéité. Plus petit que le masque nasal, il libère votre champ de vision et réduit les points de contact sur le visage.
  • Le masque nasal couvre uniquement le nez, libérant ainsi votre champ de vision et réduisant les points de contact sur le visage.
  • Le masque facial couvre la bouche, ainsi que le nez, dépendamment des modèles. Il est recommandé pour les patients qui sont incapables de tolérer un masque nasal ou dont les ouvertures de bouche entravent l’efficacité de la thérapie.

Les accessoires

De nombreux accessoires sont disponibles afin de rendre votre traitement plus facile et d’augmenter votre confort au quotidien.

  • Le support à tube sert à suspendre votre tubulure. Cela facilite les changements de position, entraîne une meilleure stabilité de votre masque lors des changements de position, ainsi qu’une meilleure étanchéité.
  • L’oreiller est spécialement conçu pour la thérapie par PPC et convient à tous les types de masques. Il offre un confort maximal grâce aux zones creuses et diminue le risque de déplacement de votre masque, et ce, dans diverses positions de sommeil (latérale et ventrale). L’oreiller soutient parfaitement le cou et assure un alignement adéquat de votre colonne vertébrale.
  • L’organisateur de chevet est un sac de rangement qui vous permet de garder votre tubulure et votre masque à l’abri de la poussière lorsque vous ne les utilisez pas. Ce sac permet aussi de déposer tous vos équipements à un endroit spécifique afin que tout semble mieux rangé autour de votre lit.
  • Les batteries externes au lithium ont une autonomie d’environ une nuit de traitement. Elles sont de petites tailles et se rechargent très rapidement.
  • Les lingettes nettoyantes sont utilisées pour faciliter le nettoyage quotidien de votre masque. Elles sont sans alcool et sans latex, en plus d’être biodégradables.

L’appareil buccal

L’appareil buccal (orthèse d’avancée mandibulaire) est un appareil moulé par votre dentiste que vous portez la nuit. Il maintient votre mâchoire inférieure dans une position avancée (de quelques millimètres) pour faciliter le passage de l’air. L’appareil buccal est surtout réservé aux personnes souffrant d’une apnée légère ou modérée.

La thérapie positionnelle

La thérapie positionnelle (ceinture positionnelle) est utile lorsque les apnées surviennent quand vous dormez sur votre dos, et non sur votre côté droit ou gauche. En empêchant le sommeil sur le dos, on contrôle l’apnée

Les médicaments

Bien qu’aucun médicament ne permette de supprimer l’apnée du sommeil, certains traitements peuvent aider à réduire les apnées :

  • L’apnée du sommeil peut être aggravée par la rhinite allergique. Des corticostéroïdes par voie nasale peuvent améliorer votre traitement.
  • Si vous souffrez de reflux gastro-œsophagien, une condition qui peut aggraver les apnées, un médicament antireflux (ex. : oméprazole) peut aider à les réduire

Autre traitement : la chirurgie

Dans certains cas, lorsque le traitement CPAP n’est pas efficace ou bien toléré, une opération chirurgicale peut être envisagée. Les types d’opérations destinées à réduire les ronflements et les apnées sont d’une efficacité relativement faible et les apnées ont tendance à réapparaître après l’intervention.

  • Uvulo-palato-pharyngoplastie (UPPP) – Cette opération consiste à enlever la luette et une partie du palais mou (qui vibrent lors du ronflement) pour dégager les voies respiratoires. Elle est réalisée sous anesthésie générale et elle peut réduire le ronflement, mais elle n’empêche pas la gorge de s’affaisser. Le taux de succès est d’environ 40 %.
  • Amygdalectomie et adénoïdectomie – Ces interventions consistent à enlever les amygdales et les végétations adénoïdes, des ganglions situés dans la gorge. S’ils sont très enflés (très commun chez les enfants), ils peuvent gêner le passage de l’air et entraîner des apnées. Cette opération est surtout proposée pour les enfants qui souffrent d’apnée obstructive du sommeil.
  • Chirurgie pour la perte de poids – Afin de faciliter la perte de poids, les recommandations canadiennes suggèrent de commencer un traitement par PPC. Si une chirurgie bariatrique est envisagée, elle diminuera la sévérité de l’apnée, mais dans 95% des cas l’apnée restera présente.