Skip to contentSkip to navigation
DilantinMC, Taro-phenytoin

Phénytoïne

La phénytoïne (DilantinMC, Taro-phenytoin) est un médicament utilisé pour contrôler les convulsions lors des crises d’épilepsie. Plusieurs conditions peuvent affecter les taux sanguins et l’efficacité de la dose de phénytoïne prescrite par le médecin : variation de l’absorption intestinale, maladies du foie, taux de liaison aux protéines, combinaison avec d’autres médicaments, etc. Le test phénytoïne mesure les taux sanguins du médicament au moins 10 heures après la dernière dose (sauf si indication contraire du médecin) et exprime le résultat en micromoles de phénytoïne par litre (umol/L).

La plupart des individus vont répondre adéquatement et avec un minimum d’effets secondaires à un taux de phénytoïne entre 40 et 80 umol/L (mesuré au moins 10 heures après la dernière dose). Chez certains individus, cette zone thérapeutique ne permettra pas de contrôler adéquatement les crises d’épilepsie alors que d’autres ressentiront des effets secondaires excessifs même si le taux demeure à l’intérieur de la zone thérapeutique. Les effets secondaires sont très variables : pertes d’équilibre et chutes, mouvement des yeux incontrôlé de droite à gauche (nystagmus), confusion, discours incohérent, tremblements, tension artérielle basse, etc.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C