Skip to contentSkip to navigation
Protéines de Bence-Jones

Bence Jones (urine)

Les protéines de Bence-Jones sont des fragments d’anticorps (appelés chaînes légères kappa et lambda) qui ne se retrouvent pas normalement dans les urines. Ces protéines ne sont pas détectées lors de la recherche de protéines urinaires faisant partie de l’analyse d’urine de routine. La présence de protéines de Bence-Jones est souvent suspectée suite à des anomalies à l’électrophorèse des protéines du sang. La recherche de protéines de Bence-Jones est toujours accompagnée d’un dosage des protéines urinaires totales. Cette recherche peut se faire sur une miction d’urine isolée ou une collecte des urines de 24 heures.

La présence de protéines de Bence-Jones peut indiquer une production exagérée de chaînes légères d’un seul type d’anticorps (production monoclonale) par des cellules de la moelle osseuse (plasmocytes). Cette surproduction peut être sans signification clinique immédiate (MGUS ou gammapathie monoclonale de signification indéterminée) ou provenir d’un myélome multiple, une variété de cancer de la moelle osseuse. En cas de recherche positive, un commentaire indique la nature de la chaîne légère présente (kappa ou lambda). On peut retrouver également des protéines de Bence-Jones dans certaines affections bénignes.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C