Skip to contentSkip to navigation
Facteur antihémophilique A

Facteur VIII

Le facteur VIII (facteur « huit ») aussi appelé facteur antihémophilique A est une des nombreuses protéines qui agissent en cascade pour favoriser la coagulation du sang. Le facteur VIII est produit par le foie et est transporté dans le sang par le facteur Von Willebrand. Chez les individus qui ont un déficit héréditaire ou acquis en facteur VIII, le sang prend plus de temps à coaguler et par conséquent les saignements sont prolongés. Les résultats sont exprimés en unités par millilitre de sang (U/mL), une valeur de 1 U/mL représentant 100 % de l’activité retrouvée chez les individus normaux. Des taux plus bas que la normale sont observés chez les individus de type O et peuvent être augmentés par l’exercice.

Des taux normaux de facteur VIII indiquent qu’une anomalie de ce facteur n’est probablement pas impliquée dans le trouble de la coagulation. Une activité abaissée peut être d’origine héréditaire (hémophilie de type A chez l’homme, déficit en facteur Von Willebrand). Chez la personne âgée, un déficit acquis en facteur VIII peut être causé par l’apparition d’autoanticorps. Une augmentation du taux de facteur VIII peut être d’origine génétique ou causée par une inflammation ou une atteinte du foie. Un taux supérieur à 1,5 U/mL à plusieurs reprises peut être associé à la formation anormale de caillots.

Mot de la semaine

Syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par des douleurs à l’intestin, ainsi que des ballonnements, des flatulences et des diarrhées. Les déclencheurs sont souvent les mêmes que pour la dyspepsie, et les douleurs sont provoquées par la vitesse à laquelle les aliments progressent dans le côlon (trop lente ou trop rapide).

C