Skip to contentSkip to navigation

Télopeptide C-terminal sérique

Ce test permet d’évaluer la perte de masse osseuse (résorption) dans l’ostéoporose ou d’autres maladies des os, comme la maladie de Paget.

Tout au long de notre vie, les os sont continuellement remodelés en deux étapes : cela débute toujours par la « destruction » d’une petite partie d’os (résorption), suivie par le remplacement de la partie enlevée par de l’os nouveau (formation). Dans l’ostéoporose, les os sont affaiblis parce que la partie résorption est plus intense que la partie de formation. Dans la maladie de Paget, les deux étapes se déroulent à haute vitesse, entraînant des douleurs et des déformations osseuses. Lorsque l’os est résorbé, des fragments du collagène des os se retrouvent dans la circulation sanguine. Un de ces fragments s’appelle « télopeptide C-terminal ». Plus le taux de télopeptide C-terminal dans le sang sera élevé, plus la résorption osseuse sera importante. Le taux de télopeptide C-terminal diminue en quelques semaines lorsque l’ostéoporose est traitée avec succès par des médicaments (bisphosphonates, etc.). Par comparaison, il faudra attendre un à deux ans pour que l’effet du traitement soit observable par la mesure de la densité osseuse.

Mot de la semaine

Rubéole IgG

Lorsque l’organisme est infecté par le virus de la rubéole, il se défend en produisant en séquence deux types d’anticorps : d’abord des IgM qui apparaissent 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes et sont présents pendant quelques semaines, puis des IgG qui apparaissent quelques jours après les IgM et vont perdurer pendant toute la vie. Les IgG confèrent l’immunité à long terme, que ce soit suite à une infection antérieure au virus ou suite à une vaccination.

C