Skip to contentSkip to navigation
Prénatest Plus 1er ou 2e trimestre, Test de dépistage prénatal

Prénatest

Effectué lors du premier trimestre de grossesse, le Prénatest (test de dépistage prénatal) permet d’évaluer à partir d’une goutte de sang le risque de porter un fœtus atteint d’une des anomalies les plus fréquemment observées à la naissance : la trisomie 21 (syndrome de Down) et la trisomie 18. Ce test ne fournit pas un diagnostic définitif de la présence d’une anomalie des chromosomes du fœtus. En combinaison avec l’échographie du 1er trimestre et la mesure de la clarté nucale, il sert essentiellement à identifier les cas où une analyse plus invasive comme l’amniocentèse (l’analyse directe des chromosomes sur le liquide amniotique [caryotype]) serait indiquée. Le Prénatest Plus permet de classer les risques en trois catégories : risque faible (moins d’une chance sur 2500 d’avoir un fœtus porteur d’une trisomie 21 ou 18), risque intermédiaire (entre une chance sur 251 et une chance sur 2500) et risque élevé (égal ou supérieur à une chance sur 250). Pour les catégories de risque intermédiaire et élevé, un autre test non invasif (Prénatest du 2e trimestre) sera d’abord proposé. Suite aux résultats de ce second test, le médecin ou un conseiller génétique pourra discuter des options disponibles.

Mot de la semaine

Vitamine D

La vitamine D est essentielle à une bonne santé osseuse et possiblement à d’autres fonctions importantes dont une protection contre des maladies autoimmunitaires et des cancers. Ce test mesure les réserves totales de vitamine D3 (produite par l’exposition au soleil et retrouvée dans les suppléments d’origine animale) et D2 (d’origine végétale, retrouvée dans la plupart des suppléments). Une faible exposition au soleil, certains médicaments, de la malnutrition ou malabsorption intestinale constituent les causes les plus fréquentes de déficience en vitamine D. 

C