Skip to contentSkip to navigation
Décodez votre sommeil

Décodez votre sommeil

Découvrez des faits surprenants sur le sommeil, des troubles du sommeil moins connus, un guide sur la routine et l’hygiène du sommeil, ainsi que divers contenus pouvant vous aider à mieux dormir.

Décodez votre sommeil

5 faits surprenants sur le sommeil

Vous avez du mal à bien dormir?
Routine de sommeil

Routine de sommeil

Notre guide sur l’hygiène du sommeil vise à sensibiliser les gens sur leurs habitudes de vie liées à leur alimentation, à leurs activités ainsi qu’à certains facteurs environnementaux qui pourraient influencer la qualité de leur sommeil. Nous offrons des consultations personnalisées avec un inhalothérapeute afin de vous accompagner dans l’amélioration votre sommeil.

Autres troubles de sommeil

Insomnie

Bruxisme

Mouvements périodiques des membres pendant le sommeil (MPMS)

Syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Hypersomnie idiopathique

Les changements hormonaux et le sommeil

Les grandes perturbations

trouble-du-sommeil-adolescents
  • Les changements hormonaux qui surviennent à l’adolescence causent un délai de l’horloge biologique. Les adolescents ont donc tendance à se coucher tard et à se lever tard.
  • Il semble y avoir un rapport évident entre la réussite scolaire versus le décrochage et l’heure du début des classes. Plus les cours commencent tôt, plus le taux d’abandons est élevé.
  • Certains adolescents vont rester des oiseaux de nuit toute leur vie.
troubles-du-sommeil-ménopause
  • La production d’œstrogène et de progestérone maintient, entre autres, le tonus musculaire des voies respiratoires. Or à la ménopause, avec la chute de ces hormones, cette protection diminue, d’où la prévalence de l’apnée du sommeil qui double pour ce groupe d’âge. Autre facteur prédisposant, les femmes ont tendance à prendre du poids après la ménopause et accumulent plus de tissus adipeux au niveau du cou, ce qui favorise l’obstruction des voies respiratoires.
  • La ménopause cause également une augmentation significative de l’activité sympathique. Cette activation s’accompagne de la libération de cortisol (l’hormone du stress) qui crée un état d’hypervigilance, et donc, qui nuit au sommeil.
troubles-sommeil-vieille-femme-dort
  • Avec le vieillissement, les signaux d’éveil ou de sommeil qu’envoie l’horloge biologique au cerveau se réduisent dans le temps. Une partie du problème est due à une diminution de la température corporelle qui survient plus tôt dans la soirée chez les personnes âgées. Or la baisse de la température corporelle est liée à la tendance au sommeil. Par conséquent, les ainés se couchent souvent très tôt et se lèvent également très tôt.
  • Le sommeil en continu n’est plus aussi facile et les siestes d’après-midi sont courantes chez les personnes ainées.
  • Bien que nous pourrions croire que les personnes âgées dorment moins, elles ont en réalité besoin du même nombre d’heures de sommeil par jour, en moyenne, que les personnes dans la fleur de l’âge.

Retrouvez nos conseils pour un accompagnement complet en soins du sommeil