Skip to contentSkip to navigation
Rappel d’appareils pour l’apnée du sommeil du fabricant Philips – Cliquez pour les détails.

Santé A à Z  —  7 minutes

Les méfaits du sel sur votre santé

15 avril 2021
Équipe Biron
info@biron.com

Le sel est un élément essentiel à votre santé. Toutefois, une trop grande consommation occasionne des effets néfastes sur le bon fonctionnement du corps.

Le sel de table est en réalité du chlorure de sodium. Il s’agit d’un élément minéral largement répandu dans la nature et dans le corps humain.

Malheureusement, la plupart des Canadiens consomment trop de sel, soit environ 3 400 mg par jour. Cette quantité équivaut à plus du double de l’apport nécessaire. Une telle surconsommation de sodium à long terme amène de nombreuses complications, notamment au niveau des reins puisque ceux-ci ont la lourde tâche d’éliminer les excès de sel et d’eau du sang. [1]

La fonction des reins

Les reins font partie des organes vitaux. Ce sont eux qui sont responsables de filtrer votre sang afin de retirer les toxines et les liquides excédentaires. Leur mission est de maintenir un niveau équilibré d’eau, de sel et de minéraux dans votre sang. [2]

Le lien entre le sel et les reins

Chaque jour, vos deux reins purifient en moyenne 180 litres de sang. Toutefois, lorsque vous consommez beaucoup de sel, il devient plus difficile pour ces derniers de retirer les liquides de votre sang puisque l’une des propriétés du sel est de retenir les liquides. Ces liquides s’accumulent alors dans votre corps occasionnant de graves conséquences sur votre santé.

Il faut préciser que le sel affecte les gens différemment. Certaines personnes ne sont aucunement affectées par la consommation de sel alors que d’autres y sont très sensibles. C’est notre génétique qui dicte notre sensibilité. Pour ces personnes, de très petites quantités peuvent grandement affecter la capacité de leurs reins à bien réguler les liquides, ce qui augmente leur pression sanguine. [3]

Quelques symptômes d’une surconsommation de sel

Une surconsommation de sel provoque une accumulation de sel et de liquides dans votre corps. Cette accumulation peut se présenter sous différentes formes : [4]

  • La soif
  • La rétention d’eau
  • La haute pression sanguine
  • L’enflure (par exemple, des chevilles)
  • L’essoufflement

À lire aussi: Détoxifier les reins, est-ce vraiment nécessaire?

Les conséquences d’une dysfonction des reins

Quand les reins ne fonctionnent pas bien, on parle alors d’une dysfonction rénale. Cette dysfonction doit être prise au sérieux puisqu’elle peut avoir d’importantes conséquences sur le cœur et la pression artérielle.

Les reins et le système cardiovasculaire

Il est possible qu’une dysfonction des reins entraîne de l’hypertension (haute pression). Cette dernière rend vos vaisseaux sanguins plus rigides et plus étroits, rendant le passage du sang plus difficile. Le cœur doit donc pomper davantage afin de faire passer le sang à travers ces petits vaisseaux, augmentant du même coup la pression sanguine. Malgré cet effort supplémentaire, moins de sang et d’oxygène sont acheminés aux organes.

Lorsque le cœur doit pomper ardemment, surtout sur une longue période de temps, son ventricule gauche peut grossir et le muscle du cœur peut s’affaiblir, augmentant les risques d’insuffisance cardiaque.

Mais le problème est encore plus grand puisque l’hypertension, à son tour, aggrave les maladies du rein. C’est un réel cercle vicieux. L’hypertension augmente la pression de filtrage des reins, ce qui peut provoquer des cicatrices. Ces cicatrices compromettent le bon fonctionnement des reins à réguler les liquides, augmentant la pression sanguine. [5]

Des idées pour réduire la consommation de sel

On ne se rend pas toujours compte de la quantité de sel qu’on consomme. Portez bien attention à vos habitudes; par exemple, salez-vous vos plats avant même d’y avoir goûté?

Faites aussi attention aux repas préparés et les plats de restaurants que vous choisissez puisque ceux-ci contiennent souvent des quantités considérables de sel. Par exemple, les charcuteries, les croustilles, les craquelins, les soupes, les légumes en conserve, le fromage et même les céréales pour le déjeuner sont généralement remplis de sodium.

Pour faire des choix judicieux, regardez le tableau de la valeur nutritive avant d’acheter un produit. La teneur en sodium y est bien indiquée : d’abord en milligrammes (mg), puis en pourcentage de la valeur quotidienne (% VQ) selon la quantité maximale recommandée (2 400 mg). [6]

Le sel est principalement utilisé pour ajouter du goût aux plats. Pour éviter que vos plats soient moins goûteux après avoir retiré le sel de votre alimentation, remplacez-le par des herbes et des épices.

Aussi, il existe des options plus santé que les aliments contenant une importante quantité de sel. Référez-vous au tableau suivant pour voir quelques exemples. [7]

Aliments à éviter Options moins salées
Sels Ail, oignon, poudre d’ail, poudre d’oignon, poivre, jus de citron, vinaigre
Sauces riches en sel (barbecue, soja, teriyaki, aux huîtres) Sauces et vinaigrettes faites maison ou faibles en sel, vinaigre, moutarde séchée
Collations riches en sel (croustilles de pommes de terre, tortillas de maïs, noix salées, maïs soufflé salé) Noix non salées, maïs soufflé (non salé)
Charcuteries Viandes, poissons et œufs frais

Conclusion

Consommé avec modération, le sel n’est pas nuisible à la santé. Toutefois, une surconsommation peut entraîner de graves problèmes, dont des atteintes aux reins, de l’hypertension artérielle et des problèmes cardiaques.

Il est possible de réduire sa consommation de sel en faisant des choix éclairés, en mangeant des repas maison et en lisant bien les étiquettes nutritionnelles des aliments.

Pour du soutien professionnel, nous sommes là.

Nous offrons des services qui peuvent aider votre médecin à diagnostiquer des troubles liés à la fonction rénale, à déterminer le traitement approprié et en faire le suivi.

Vous avez une ordonnance médicale en main pour l’un de ces tests? Prenez rendez-vous en ligne ou joignez le service à la clientèle de Biron Groupe Santé au 1 833 590-2712.

  1. Health Canada, “Sodium in Canada,” March 1, 2017. https://www.canada.ca/en/health-canada/services/food-nutrition/healthy-eating/sodium.html (consulted online April 15, 2021)
  2. National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases, “Your Kidneys & How They Work.” https://www.niddk.nih.gov/health-information/kidney-disease/kidneys-how-they-work (consulted online April 15, 2021)
  3. Ibid
  4. National Kidney Foundation, “Sodium and Your CKD Diet: How to Spice Up Your Cooking,” May 31, 2019. https://www.kidney.org/atoz/content/sodiumckd (consulted online April 15, 2021)
  5. Cleveland Clinic, “How Salt Can Impact Your Blood Pressure, Heart and Kidneys: Modifying your salt intake can affect your health and longevity,” December 2, 2020. https://health.clevelandclinic.org/kidneys-salt-and-blood-pressure-you-need-a-delicate-balance/ (consulted online April 8, 2021)
  6. Jean Coutu, “The effects of salt on health.” https://www.jeancoutu.com/en/health/health-tips/the-effects-of-salt-on-health/ (consulted online April 8, 2021)
  7. National Kidney Foundation, op. cit.