Skip to contentSkip to navigation
Santé A à Z — 9 min

Votre santé numérique : la méditation

Équipe Biron
info@biron.com

Trouver la meilleure application de méditation pour vous

Ce mois-ci, nous vous présentons les populaires applications de méditation Headspace, Petit BamBou et Calm, ainsi que Muse – un « appareil de méditation immersive » portable qui offre une rétroaction biologique en temps réel.

Les bienfaits de la méditation sont bien documentés dans la littérature scientifique. Les avantages de simplement rester assis et se concentrer sur sa respiration sont multiples, qu’il s’agisse de réduire le stress, l’anxiété ou la dépression, d’abaisser la tension artérielle, d’améliorer la qualité du sommeil, de soulager la douleur chronique ou d’améliorer la mémoire et les fonctions cérébrales.

Bien que la méditation ne puisse en aucun cas remplacer les thérapies professionnelles ou médicales prescrites, c’est l’un des outils les plus puissants dont nous disposons pour améliorer notre santé mentale et notre bien-être en général.

La méditation elle-même ne devrait pas être trop difficile. Ce qui peut l’être, c’est de trouver le temps de le faire. Commencer à méditer régulièrement et l’intégrer à sa routine peut représenter un défi, même pour les plus disciplinés d’entre nous. C’est ici qu’entrent en jeu les applications mobiles. Elles peuvent vous rappeler, chaque jour, quand il est temps de vous arrêter et de vous asseoir, ainsi que vous fournir des instructions guidées et des indices visuels et sonores qui vous aideront à tirer le maximum de vos séances et à établir une habitude continue.

Pour nous aider à mieux comprendre ces applications et les fondements scientifiques sous-jacents, nous avons discuté avec Roger Simard, B. Pharm., conseiller en stratégies numériques pour la santé et en intelligence technologique pour des organisations publiques et privées.

Les applications

Headspace

Créée par Andy Puddicombe, un ancien moine bouddhiste tibétain devenu professeur de méditation, Headspace a été lancée en 2012. Aujourd’hui, elle est largement reconnue comme le chef de file dans le domaine. Le fait que ce soit la propre voix de M. Puddicombe qui vous guide à travers des séances et des réflexions thématiques ajoute à l’application une touche plus engageante et personnelle. De plus, la séquence intuitive des exercices transforme presque l’expérience Headspace en immersion dans un voyage continu. De toutes les applications présentées ici, Headspace offre probablement le design le plus épuré et attrayant, grâce à ses nombreux graphiques et illustrations ludiques. Il est facile de naviguer dans sa bibliothèque étendue de cours. Essai gratuit de 10 jours ; 17 $/mois, 129,99 $/année

Méditer avec Petit Bambou

Le marché des applications de méditation en français est sous-desservi ; ni Headspace ni Calm n’offrent une version française. Heureusement, Petit BamBou, l’application de santé et de remise en forme pour iOS la plus populaire en France, comble joliment le vide. Son interface élégante et bien ordonnée présente plus de 550 méditations guidées, un exercice de visualisation de la respiration, ainsi que des discussions autour de thèmes pertinents comme la compassion et le contrôle de l’anxiété au travail. Essai gratuit de 8 séances de méditation ; 10,99 $/mois, 49,99 $/6 mois

Calm

Désignée application iPhone de 2017 par Apple, Calm rivalise de popularité avec Headspace. Elle offre une approche moins structurée de la pratique méditative qui peut plaire aux plus expérimentés des adeptes de la méditation. L’interface peut parfois s’avérer un peu intrusive, et la navigation, un peu déroutante. Toutefois, certains utilisateurs préféreront ses panoramas naturels en arrière-plan et sa vaste sélection de mélodies et de paysages sonores ambiants à l’approche plus épurée proposée par Headspace. Essai gratuit de 7 jours ; 76,99 $/année

Muse

Créée par la société en démarrage canadienne InteraXon, Muse ne propose pas seulement une application, mais aussi un casque élégant qui repose sur le front et autour des oreilles. Ses capteurs EEG mesurent l’activité cérébrale et transmettent des résultats à votre application. Une partie de cette rétroaction prend la forme de sons, comme le chant léger des oiseaux ou la rumeur de la ville, qui représentent l’état d’esprit actuel de l’utilisateur. Les capteurs sont à leur tour utilisés pour guider l’utilisateur dans les différents modes de méditation, orientés vers la concentration, l’abaissement du rythme cardiaque, la relaxation et la respiration. Muse est l’une des technologies prêt-à-porter les plus avancées du marché de la méditation. Contrairement à des applications comme Headspace, son efficacité est confirmée par des résultats d’essais cliniques – dont celui qui a démontré une amélioration de la performance cognitive après quatre semaines. 299 $ pour le casque Muse 2, avec abonnement à vie à l’application

Le point de vue de notre spécialiste

Bien que Headspace, Petit BamBou et Calm offrent de nombreux avantages, M. Simard, B. Pharm., conseiller en stratégies numériques pour la santé et en intelligence technologique pour des organisations publiques et privées, souligne qu’il est important de garder à l’esprit qu’« aucun des fabricants de ces applications ne mène des essais cliniques à répartition aléatoire pour appuyer ses prétentions. Il est donc impossible de déterminer si l’une d’elles est vraiment plus efficace que l’autre. Ce que la recherche clinique nous a appris, c’est que la méditation est généralement bénéfique pour vous. C’est donc ce qu’affirment ces entreprises : “Notre application vous aide à méditer, donc notre application est bénéfique.” »

Comment alors choisir l’application de méditation qui vous convient ? « Tout cela demeure très subjectif et relève de la préférence de l’utilisateur », explique M. Simard. Étant donné que les frais mensuels peuvent rendre ces applications coûteuses, M. Simard recommande de profiter d’abord des périodes d’essai gratuites pour déterminer celle que vous trouvez la plus efficace et conviviale. Votre choix s’effectuera peut-être en fonction de l’apparence de l’application, de la qualité ou du ton des conseils, ou de la structure des leçons et des exercices proposés. En fin de compte, il s’agit de savoir laquelle vous procure les meilleurs résultats, avec un prix à long terme qui vous convient, et si vous acceptez de vous servir d’une application en anglais ou préférez une version conçue dès le départ pour les francophones.

Tout le potentiel de ces applications se révèle lorsqu’on les accompagne de technologies prêt-à-porter, qui permettent de suivre l’activité physique et mentale en temps réel. C’est de cette façon qu’un produit comme Muse se démarque, en mesurant les ondes cérébrales de l’utilisateur pour fournir une rétroaction biologique qui améliore la qualité d’une séance de méditation. C’est en saisissant ces données, soutient M. Simard, qu’une application peut analyser ce qui se passe réellement dans votre cerveau, puis fournir des indices ou des exercices pour ajuster votre respiration ou vos pensées, offrant ainsi un renforcement positif.

« L’équipe responsable de Muse est composée de neuroscientifiques, et contrairement à d’autres solutions dans cette catégorie, l’appareil et l’application sont réellement employés en milieu clinique. » Et, comme le souligne M. Simard, Muse semblerait apporter des bienfaits non seulement en ce qui a trait à la méditation, « mais aussi à toutes sortes de troubles médicaux, dont le TDAH et l’anxiété. » Toutefois, le prix élevé du casque pourrait en décourager plus d’un, surtout les novices qui veulent simplement s’initier à la méditation.

Lecture recommandée