Skip to contentSkip to navigation

Comment reconnaître et prévenir la somnolence au volant?

Chaque année, selon la SAAQ, la fatigue au volant cause en moyenne 78 décès et 8 532 blessés ce qui représente 21% des accidents mortels au Québec. Les accidents ont généralement lieu en milieu d'après-midi ou la nuit, à cause de notre horloge interne. Ils sont le plus souvent causés par un manque de sommeil, un trouble du sommeil ou encore la consommation d’alcool, de médicaments ou de drogues. La somnolence au volant altère votre vigilance.

Certains signes ne trompent pas et les reconnaître pourrait vous éviter de vous mettre en danger. Voici la liste de symptômes identifiés par la SAAQ :

  • Bâiller souvent
  • Avoir des picotements dans les yeux
  • Avoir de la difficulté à garder les yeux ouverts
  • Avoir de la difficulté à trouver une position confortable sur votre siège
  • Avoir de la difficulté à vous concentrer et à être attentif (rater une sortie d’autoroute)
  • Avoir de la difficulté à maintenir une vitesse et une trajectoire constantes
  • Avoir des réactions plus lentes (freiner tardivement)
  • Avoir des pertes de mémoire (oublier les derniers kilomètres parcourus)
  • Halluciner avec ou sans présence de brouillard (imaginer un animal sur la route)
  • Cesser de regarder dans les rétroviseurs

Face à ces symptômes, les stratégies comme baisser la vitre, monter le volume de la radio ou boire un café ne sont pas très efficaces. Le seul moyen de combattre la fatigue, c’est de s’arrêter et de se reposer! N’hésitez pas à vous garer dans un endroit sécuritaire et à faire une sieste, même si elle ne dure qu’une quinzaine de minutes.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil ou d’un autre trouble du sommeil, assurez-vous que vos états de somnolence sont contrôlés avant de prendre le volant. Tant qu’un traitement n’a pas stabilisé votre état, évitez de conduire seul.

Pour éviter la somnolence

  • Dormez suffisamment avant d’entreprendre un long trajet.
  • Planifiez conduire aux moments où votre corps est plus alerte (évitez de conduire entre 13 h et 15 h et entre 2 h et 6 h du matin).
  • Faites des pauses au moins toutes les deux heures pour vous détendre et bouger.
  • Mangez léger et ne prenez pas d’alcool.
  • Si vous souffrez d’apnée du sommeil, utilisez votre appareil chaque nuit et veillez à consulter votre professionnel de la santé si vous éprouvez de nouveau de la somnolence.