Skip to contentSkip to navigation
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.
Veuillez noter qu’une maintenance de nos systèmes est en cours, ce qui affecte la disponibilité de certaines applications. La situation devrait être rétablie sous peu.

L'hypertension

L’hypertension artérielle (HTA) : définition et diagnostic

un spécialiste de la santé qui prend la pression à une femme

La pression artérielle est la force que le sang exerce sur la paroi de vos artères pendant qu’il circule. Cette force est nécessaire pour que le sang puisse transporter l’oxygène et les éléments nutritifs dans toutes les parties de votre corps.

Votre pression artérielle est mesurée avec un nombre systolique (PAS) et un nombre diastolique (PAD). La pression artérielle systolique se produit lorsque votre cœur se contracte et est le plus élevé des deux nombres. La pression artérielle diastolique est le nombre le plus bas et elle se produit lorsque votre cœur se relâche et se remplit de sang. Plus votre pression artérielle systolique et diastolique est élevée et plus elle reste élevée longtemps, plus il y a des dommages à vos vaisseaux sanguins.

Le Programme éducatif canadien sur l’hypertension (PECH) d’Hypertension Canada établit les critères suivants pour diagnostiquer l’hypertension :

  • 140/90 mm Hg ou moins pour la plupart des personnes
  • 135/85 mm Hg ou moins si vous mesurez votre pression à la maison (vous êtes moins stressé ou nerveux à la maison)
  • Moins de 130/80 mm Hg si vous êtes diabétique

À noter

En novembre 2017, l’American Heart Association et l’American College of Cardiology ont publié de nouvelles normes pour diagnostiquer l’hypertension aux États-Unis. Bien que ces normes ne soient pas encore mises en application au Canada, elles pourraient servir de points de référence futurs pour Hypertension Canada. Les nouveaux critères sont les suivants :

  • Normal : moins de 120/80 mm Hg
  • Élevé : pression systolique 120-129 et diastolique moins de 80
  • Stade 1 d’hypertension : systolique entre 130-139 ou diastolique entre 80-89
  • Stade 2 d’hypertension : systolique au moins 140 et diastolique au moins 90
  • Crise hypertensive : systolique supérieure à 180 et/ou diastolique supérieure à 120

Symptômes

L’HTA est une maladie cardiovasculaire généralement asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle n’entraîne aucun symptôme. Toutefois, une pression sanguine très haute (stade modéré ou avancé) et soutenue peut occasionner des maux de tête accompagnés de fatigue (souvent localisés à la nuque), un vertige, des bourdonnements d’oreilles, des palpitations, des saignements de nez, des troubles de vision, de la confusion et des engourdissements ou fourmillements dans les pieds et les mains.

Causes et conséquences

Causes

On distingue principalement deux types d’HTA selon les causes : l’hypertension artérielle essentielle ou primaire n’a pas de cause évidente et constitue plus de 90 % des cas, mais plusieurs facteurs doivent être considérés, comme l’hérédité, l’âge, le mode de vie; et l’hypertension artérielle secondaire est généralement causée par une maladie précise (maladie rénale, diabète, maladie cardiovasculaire).

Selon l’American Heart Association, les facteurs de risque les plus courants pour développer de l’hypertension sont :

  • des niveaux excessifs de sel dans le sang (ou une consommation de sodium de plus de 1500 milligrammes par jour) et une consommation excessive de sucre et de gras
  • le diabète et l’hypercholestérolémie
  • l’apnée du sommeil, une affection respiratoire durant laquelle les niveaux d’oxygène diminuent sévèrement au cours du sommeil, entraînant une augmentation de la pression artérielle et un stress sur le système cardiovasculaire. Ceux qui souffrent d’apnée obstructive du sommeil sont plus à risque de souffrir d’hypertension
  • l’obésité est liée à beaucoup de différents facteurs tels que la sédentarité, une mauvaise alimentation, une consommation excessive d’aliments salés, un hyperinsulinisme, etc. Chacune de ces conditions provoque éventuellement un épaississement des artères, vous prédisposant ainsi à des conditions comme le diabète, les crises cardiaques et même des accidents vasculaires cérébraux (AVC)
  • un mode de vie sédentaire à long terme
  • Une consommation excessive d’alcool ou l’usage de drogues (cocaïne, amphétamines et méthamphétamine en cristaux) pourrait infliger une pression insupportable sur le cœur et les artères, et causer des dommages permanents
  • le tabagisme contribue à la constriction et le resserrement des artères, et ceci est fortement lié aux maladies cardiaques
  • certaines maladies hormonales (le syndrome de Cushing, causé par une production excessive d’hormones stéroïdes) pourraient également causer une constriction des vaisseaux sanguins, donc une hypertension
  • la présence d’une maladie rénale, quand les glandes surrénales (petites glandes en forme de pois situées juste au-dessus des reins) sécrètent des hormones du cortisol en excès, hormone capable d’élever la pression artérielle

Chez Biron, nous vous proposons un panel de services couvrant tous les aspects des tests diagnostics. Découvrez-les!

Conséquences

À long terme, l’hypertension artérielle est aussi un important facteur de risque pour plusieurs maladies, soient les infarctus et l’insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l’insuffisance rénale, la perte de la vue, une réduction de la circulation sanguine au cerveau et des anévrismes.

Prévention

Si vous n’avez pas de risques liés à l’hérédité ou l’hypertension secondaire, vous pouvez prévenir l’hypertension en adoptant de bonnes habitudes de vie et une alimentation saine. Hypertension Canada vous recommande :

  • de faire de l’activité physique modérée de 30 à 60 minutes, presque tous les jours de la semaine (« modérée » veut dire que vous transpirez un peu et que votre respiration est un peu plus difficile que d’habitude)
  • de perdre du poids si vous êtes obèse
  • si vous pensez souffrir d’apnée du sommeil, obtenez un diagnostic
  • d’adopter des habitudes alimentaires saines
  • de diminuer votre consommation de sel ou de sodium, et de noter que la plus grande partie du sodium que vous consommez provient des aliments transformés ou emballés, ainsi que des mets servis au restaurant ou à emporter. Passez les aliments en conserve et d’autres aliments salés sous l’eau avant de les consommer ou de les faire cuire
  • de lire les étiquettes sur les aliments que vous achetez et de rechercher les aliments emballés qui fournissent 5 % ou moins de l’apport quotidien de sodium
  • d’atteindre votre poids santé ou, autrement dit, un indice de masse corporelle (IMC) santé de 20-25.
  • de gérer votre niveau de stress pour améliorer vos habiletés d’adaptation et votre santé
  • de limiter votre consommation d’alcool à 1 ou 2 verres par jour, ou moins
  • de ne pas fumer ou d’éviter les lieux où les gens fument

Trouvez des réponses avec notre formulaire de dépistage en ligne.

Si vous avez des questions ou désirez obtenir plus d’information, n’hésitez pas à contacter le service à la clientèle de Biron Groupe Santé au 1 800 463-7674.

Explorez la collection des Petits Guides Biron.

Vous avez d'autres questions?

Communiquez avec un agent du service à la clientèle!