Skip to contentSkip to navigation

Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien?

Dre Hélène Huot
Médecin

Le syndrome du canal carpien, aussi connu sous le nom de syndrome du tunnel carpien, est une affection du poignet très répandue. Il se caractérise par la compression ou l’irritation du nerf situé au centre du poignet (dans le tunnel carpien), aussi appelé le nerf médian.

Causes

Le syndrome du canal carpien est souvent causé par un mouvement qui place le poignet en position statique. Par exemple, les chauffeurs d’autobus sont à risque de développer ce genre d’affection, puisque la posture du poignet adoptée pour la conduite d’un véhicule place cette articulation dans une position pouvant accentuer les douleurs. Il en va de même pour les gens qui travaillent durant plusieurs heures à l’ordinateur de manière quotidienne. À noter qu’il existe d’autres facteurs de risque qui ne sont pas liés à la position du poignet, tels que le diabète, l’arthrite, une blessure au poignet, l’obésité ou même l’hypothyroïdie. Le syndrome du canal carpien entraîne généralement une perte de mobilité et de force musculaire du poignet.

Symptômes

Les douleurs liées au syndrome du canal carpien sont localisées principalement au niveau du poignet, de la main et des doigts. En effet, une personne atteinte de cette affection remarquera généralement des engourdissements et des fourmillements dans le bout des doigts (principalement le pouce, l’index et le majeur), de même qu’une douleur qui peut irradier jusqu’à l’avant-bras dans certains cas. Contrairement à d’autres affections du poignet, en présence du syndrome du canal carpien, les douleurs ont tendance à s’accentuer durant la nuit ou durant la pratique d’une activité au cours de laquelle le poignet est en position dite statique.

Diagnostic et traitement

Pour diagnostiquer le syndrome du canal carpien, le médecin procédera tout d’abord à une évaluation physique, et il questionnera le patient sur sa douleur. Un électromyogramme (EMG) précisera le degré d’atteinte du nerf médian et dictera la nécessité d’une décompression chirurgicale du nerf. Pour confirmer son diagnostic, le médecin pourra demander une échographie, une résonance magnétique ou tout autre examen diagnostique qu’il jugera pertinent. Si l’une de ces techniques confirme le syndrome du canal carpien, le médecin pourra prescrire une infiltration de cortisone sous fluoroscopie et des médicaments pour soulager la douleur et l’inflammation.

Les cliniques Imagix sont dotées d’appareils d’imagerie à la fine pointe de la technologie pouvant aider le médecin à diagnostiquer un syndrome du canal carpien et ainsi, à déterminer le bon traitement.

Si vous avez des questions ou désirez obtenir plus d’information, n’hésitez pas à contacter le service à la clientèle de Biron Groupe Santé au 1 800 463-7674.

Explorez la collection des Paroles de spécialistes chez Biron.