Skip to contentSkip to navigation

Transmission, symptômes et dépistage des lymphogranulomatose vénérienne (LGV)

Comment se transmet la Lymphogranulomatose vénérienne?

La lymphogranulomatose vénérienne (LGV) peut se transmettre, même en l’absence de symptômes, lors :

  • De relations sexuelles (orales, vaginales ou anales) avec une personne infectée
  • De contact entre organes génitaux (même sans pénétration ou orgasme avec lubrification vaginale ou éjaculation)
  • Du partage de jouets sexuels

Une femme infectée peut aussi transmettre la LGV à son bébé lors de l’accouchement.

Quels sont les symptômes de la Lymphogranulomatose vénérienne?

Premier stade (3 à 30 jours après l’infection)

  • Petites bosses non douloureuses au site d’infection (vagin, vulve, col de l’utérus, pénis, rectum, bouche, gorge)

Deuxième stade (2 à 6 semaines après l’apparition des premières bosses)

  • Pertes de sang par le rectum
  • Ganglions douloureux et enflés à l’aine et aux cuisses
  • Symptômes semblables à ceux de la grippe

Troisième stade (LGV chronique)

  • Œdème grave aux parties génitales ou stigmates si l’infection n’est pas traitée

Comment se faire dépister ?

TAAN (dans la plupart des cas) :

  • Échantillon d’urine
  • Prélèvement dans la gorge, l’urètre, le col de l’utérus ou le rectum avec un coton-tige

Dépistage
Biron offre des tests de dépistage pour toutes les ITSS. La plupart des résultats sont disponibles en seulement 24 heures.

Pour en savoir plus
Si vous avez des questions ou désirez obtenir plus d’information, n’hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle de Biron au 1 800 463-7674.