Skip to contentSkip to navigation

Spirométrie pré et post-bronchodilatateur

Description

La spirométrie avec mesure de la réponse au bronchodilatateur à action rapide est l’examen de base nécessaire au diagnostic d’un syndrome obstructif tel que l’asthme ou une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Ce test est indiqué chez la clientèle adulte et pédiatrique (≥ 7 ans) présentant des facteurs de risque (tabagisme, exposition professionnelle) ou des symptômes (essoufflement, oppression thoracique, toux) qui ressemblent à l’asthme.

Déroulement du test

Le déroulement de l’examen vous sera expliqué par l’inhalothérapeute, qui vous guidera tout au long de la rencontre. Vous pourrez vous asseoir confortablement sur une chaise droite, les pieds au sol. Un pince-nez sur les narines et une pièce buccale à la bouche, vous recevrez les consignes suivantes.

Au moment indiqué, on vous demandera de vider vos poumons sans forcer, d’inspirer au maximum et d’expirer à nouveau le plus rapidement et le plus longtemps possible.

Ces étapes pourraient devoir être répétées à quelques reprises jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants.

Par la suite, l’inhalothérapeute vous invitera à utiliser un bronchodilatateur, puis à attendre au moins 10 minutes.

On vous demandera par la suite d’inspirer au maximum et d’expirer le plus rapidement et le plus longtemps possible.

Ces étapes pourraient devoir être répétées à quelques reprises jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants. Il faut compter un maximum de 1 heure pour réaliser ce test.

Comment prendre rendez-vous?

Le test de spirométrie pré- et post-bronchodilatateur interprété par un pneumologue nécessite une ordonnance médicale. Lors de la prise de rendez-vous, nos agents vous transmettront des consignes importantes à respecter afin de remplir les conditions essentielles à la réussite de l’examen.

Préparation à l'examen

  • Porter des vêtements confortables et éviter de manger 1 heure avant le test
  • 48 h avant le test : ne pas prendre d’antihistaminiques
  • 24 h avant le test : ne pas prendre de bronchodilatateur à très longue durée d’action
  • 12 h avant le test : ne pas prendre de bronchodilatateur à longue durée d’action avec ou sans corticostéroïdes
  • 8 h avant le test : ne pas prendre de bronchodilatateur à courte durée d’action
  • 2 h avant le test : éviter de fumer

En cas de rhume, de grippe ou de sinusite, il est recommandé de reporter l’examen. Ces maladies pourraient nuire à la réalisation du test.

Si votre professionnel de la santé vous a prescrit cet examen ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter au 1 833 590-2715.