Skip to contentSkip to navigation
COVID-19 : Nous sommes ouverts. Certains services sont modifiés. Port du masque obligatoire. Détails au biron.com/fr/coronavirus

Mycoses superficielles – Examen Direct

Mycoses superficielles – Culture

Les mycoses superficielles sont des infections de la peau causées par des champignons et des levures. La présence de la majorité de ces champignons et levures est normale sur la peau. C’est leur prolifération excessive qui peut entraîner des lésions, le plus souvent bénignes, mais qui peuvent affecter la qualité de vie (démangeaisons, odeurs, apparence, etc.).

L’examen des mycoses superficielles se fait en deux étapes, une première est l’examen direct au microscope qui permet de détecter la présence d’éléments mycéliens (filaments qui indiquent la présence de champignons) et de levures (Candida). Quel que soit le résultat de l’examen direct, le spécimen est soumis ensuite à une culture qui permet de confirmer ou pas la présence de champignons et levures potentiellement pathogènes.

Les champignons les plus souvent retrouvés sont le Candida albicans et certains champignons microscopiques transmis par les animaux (Microsporum, Trycophyton, Tricophoron, etc.). La nature de la mycose permet au professionnel de la santé (médecin, podiatre) d’appliquer le traitement approprié.

Mot de la semaine

Zone chaude

Une zone chaude, ou zone rouge, est une section d’un établissement (parfois un établissement en entier ou même le quartier d’une ville) où l’on retrouve un grand risque de contamination par des patients atteints d’une maladie infectieuse. Tout le personnel soignant pénétrant dans une zone chaude doit utiliser des mesures de protection appropriées. Par comparaison, on utilise les termes « zone froide » et « zone tiède » pour désigner respectivement les secteurs où l’on ne retrouve aucun individu infecté ou seulement des individus suspectés d’avoir une infection.

C