Skip to contentSkip to navigation
Créatine kinase MM, créatine phosphokinase MM, CPK MM, créatine kinase MB, créatine phosphokinase MB, CPK MB, créatine kinase BB, créatine phosphokinase BB, CPK BB, macro CK1, macroCK1, macro CK2, macroCK2

Créatine kinase MM (CK-MM)

La CK (créatine kinase) est une enzyme présente dans plusieurs tissus, dont les muscles et le cœur. Selon le tissu, différentes formes de la CK sont présentes : la CK MM est présente surtout dans les muscles squelettiques, la CK MB représente 30 % de la CK provenant du cœur tandis que la CK BB provient du cerveau et des muscles lisses dont ceux de la paroi intestinale. Des formes atypiques de la CK (macro CK1 et macro CK2) peuvent également être présentes. L’électrophorèse de la CK est surtout utile lorsque des atteintes musculaires ou cardiaques ne semblent pas responsables de l’élévation du taux de la CK totale.

Un pourcentage de CK MM supérieur à 95 % indique que l’augmentation de la CK totale était d’origine musculaire. Un pourcentage de CK MB supérieur à 5 % indique que le cœur était probablement impliqué. Une élévation du pourcentage de la CK BB est très rare et peut refléter une atteinte au cerveau ou certains types de cancer. La présence de macro CK de type 1 , une CK de grande taille qui reste plus longtemps dans le sang est le plus souvent associée à la présence d’atteintes auto-immunes. La macro-CK2 est parfois retrouvée en présence de certains cancers.

Mot de la semaine

Lymphogranulomatose vénérienne

La lymphogranulomatose vénérienne (LGV) est une infection transmissible sexuellement (ITS) causée par la Chlamydia trachomatis.

C